B. Haan, Une paix pour l’éternité (David Potter)